Recueil de toutes les pensées et aphorismes de Mao Tsé-Toung, le Petit Livre Rouge fut vénéré par des centaines de millions de gardes rouges et d’étudiants chinois et brandi avec ostentation pendant la Révolution culturelle. Imprimé bien plus que la Bible elle-même, il représentait alors le paroxysme du culte de la personnalité voué à Mao.

Son influence dépassa même le cadre chinois, et à la fin des années 60 et au début des années 70, le Petit Livre Rouge embrasa l’élite intellectuelle française qui rompit alors avec le Parti communiste pour revenir au purisme révolutionnaire, au maoïsme.

Autre temps, autres mœurs. 50 ans plus tard, le Xiao Hong Shu – Petit Livre Rouge – adoré par la jeunesse chinoise n’est autre qu’un site internet de commerce en ligne…

A l’origine, sur Xiaohongshu, les internautes échangeaient leurs tuyaux pour se procurer des articles non disponibles sur le marché chinois (des marques de luxe, des cosmétiques non encore enregistrés). Plus récemment, Xiaohongshu s’est progressivement orienté vers la vente en ligne en signant des accords de distribution exclusifs avec des marques étrangères non présentes en Chine. Point d’entrée unique en Chine pour des marques de plus de 29 pays étrangers, la plateforme perçoit une commission de 15 à 20% par produit vendu et facture toute action de communication et marketing.

Très populaire auprès de la population féminine, urbaine et active, Xiaohongshu a également su profiter de l’impact formidable d’usagers influents comme l’actrice Fan Bingbing.

Avec une base de clientèle née dans les années 90 – représentant aujourd’hui 16% de la population chinoise – Xiaohongshu a de beaux jours devant elle, assurent les experts.

Preuve en est, s’il en faut, avec la levée de fonds de 300 millions de USD menée en mai dernier, notamment auprès d’Alibaba et Tencent.

La lutte anti-bourgeoise et prolétaire est un lointain souvenir….pour accéder au site internet : https://www.xiaohongshu.com/

Author
Matthieu Bonnici

Avocat

Contactez nous

Message

Abonnez-vous à notre Newsletter

Notre newsletter est le meilleur moyen de rester en contact avec l'actualité juridique chinoise